26/11/2003

La voix de Barry White...

Voila, fin du triptyque de Champion’s League.

 

7 points à domicile. Trois belles soirées. Et quelques regrets. Mais bon. Le suspense reste entier pour le dernier match, c’est pas mal pour un petit club d’un tout petit pays...

 

Pour le reste, pas grand chose, I au téléphone, on passera le midi ensemble... Et l’ambiance ici qui reste plutôt... comment dire... un mélange de sournois et de nauséabond... Je m’en fous, je ne participe pas à la course des rats. Mais j’aimerais qu’on ne me marche pas sur les pieds... Je dois encore avoir pas mal d’illusions... Un grand naïf, je vous le dis...

 

PS : Le titre, c'est suite à la perte incontrôlée de quelques cordes vocales, hier soir...


10:27 Écrit par M. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Kikou rapide Bonne nuit !

Écrit par : Anaisorchidee | 26/11/2003

Les commentaires sont fermés.