05/12/2003

Encore un nombre rond...

Mercredi, cela fera 2 mois que j’ai commence ce blog.

 

Et ce compteur qui m’affiche 3500 visites.

 

Quand tout cela a commencé, je n’y croyais pas beaucoup. J’ai souvent essayé l’exercice du journal, sans jamais persévérer. Mais là, je m’y tiens. Grâce à la dimension publique de l’outil, à l’interactivité. C’est d’ailleurs quasiment du Harry Potter, non ? Un journal qui répond...

 

Je sais, je me répète, j’ai déjà partagé cet étonnement, ce plaisir, l’importance de ce rendez-vous avec moi-même et avec vous, l’équilibre que cela m’apporte...

 

Ma vie ne se limite pas à ce « simple-ou-compliqué », ni à cette initiale qui clôture mes messages et mes commentaires. Mais même si cela parait creux, inutile, vain, autiste, ridicule, effrayant (j’ai vaguement raconté à mes grands parents que j’avais mon site où je racontais ma vie... il m’a fallu deux heures pour les convaincre que je ne risquais pas grand chose, finalement... J ), si cela semble nul, artificiel (vous trouvez que la vie est autre chose, vous ???), stupide à certains, cela m’importe bien peu. Je ne le fais pas pour paraître. Puisque personne ou presque ne connaît le lien entre ma vie et mon blog...

 

Ce lieu est devenu une partie de ma vie. Pas toute ma vie, mais pas un détail insignifiant non plus. Il a un but, et il le remplit avec une efficacité insoupçonnée. Ce but, c’est de m’ouvrir, de donner, de recevoir. Nous ne vivons plus une époque où on peut discuter avec ces voisins sur le pas de la porte. En tout cas, pas à Bruxelles... Ici, je m’invente des voisins, mon petit village. Et il me plait. Parce que je m’y sens bien... Et je n’y sacrifie rien, sinon un peu de productivité la journée (mais comme disait Pennac... « Je gagne bien trop pour ce que je fais, mais vraiment pas assez pour ce que je m’emmerde... »), et quelques minutes de télé certains soirs... Pas énorme, le sacrifice...

 

Merci. Mille fois. 3500 fois...

 

PS : j’ai triché, j’ai posté ce message à 3496... Pardon... ;-)


15:45 Écrit par M. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

je joue le même jeux je n'y raconte pas ma vie, pour comprendre il faut savoir faire les aller retour vers mon jardin secret de la poésie ..
mais comme pour toi, c'est un peu une façon d'exterioriser, avec discrétion, des épisodes souvent douloureux, rarement heureux

Écrit par : aramis-dingo | 05/12/2003

Le cas est sans doute un peu différent, et si semblable... Puisque je raconte plus ouvertement les événements de ma vie, mon quotidien, tout en restant confortablement planqué derrière mon initiale...
Ton "jardin secret" est moins transparent, mais il parle beaucoup de toi, à ta façon. Et j'apprécie énormément ! On a tous nos masques et nos sincérités...

Écrit par : M | 05/12/2003

Les commentaires sont fermés.