05/01/2004

parfum de départ...

Ce samedi soir, c’était la dernière nuit passée par ma fille chez moi avant son départ définitif. Je passerai encore la journée de samedi prochain avec elle, mais elle ne restera pas pour dormir.

 

Bien entendu, tout cela devient de plus en plus palpable au fur et à mesure du temps qui passe.

 

Inutile de dire que toute la famille passe chaque jour un cran supplémentaire sur l’échelle combinée de « Dany Boon / Michel Leeb » de l’hystérie. On atteint des records.

 

Même ma Choupinette devient nerveuse. Elle a d’ailleurs passé une grande partie du week-end à me repousser. Que ce soit pour voir si je persiste à aller vers elle malgré cela, ou pour une autre raison, cela ne lui ressemble pas. Et quand j’ai élevé la voix après une bêtise, elle a de nouveau fondu en larmes en me serrant de toutes ses forces. Comme une noyade.

 

Idem samedi soir, la mise au lit ne fut pas simple. Grosse panique, grosses larmes. Finalement, c’est plus par épuisement que dans la paix qu’elle a fini par dormir...

 

Bon, en tout cas, je reste confiant sur notre capacité à trouver des solutions pour que tout se passe au mieux, malgré la distance. Même si ce n’est pas évident pour le moral de vois son petit bout de presque 4 ans partir pour vivre à plus de 900 bornes...


16:39 Écrit par M. | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

je comprends et suis de tout coeur avec toi. Courage. Bisous à ton boutchou!!!

Écrit par : J | 05/01/2004

Première visite... Sur ton blog...waw, je n'ai pas eu le temps de tout lire, il y a tellement...mais j'ai déjà jeté un gd coup d'oeil et je trouve cela...touchant.
Et comme l'année nouvelle année est arrivvée, je te souhaite bonne chance...

Écrit par : englishbob | 05/01/2004

Curiosité... Où va partir ton petit bout? Si loin?

Écrit par : Isa | 06/01/2004

déchirant.... bon ... comment dire... ben tu sais bien moi.... voir le coté positif! (je dois avouer que c'est pas venu tout de suite...) mais pense aux retrouvailles.. l'excitation de se revoir après une longue séparation.... et puis elle sera comblée quand elle viendra chez son papounet, elle sera heureuse de te revoir à chaque fois.... et même si la séparation doit être très perturbante pour elle je sais que tu trouvera les mots pour lui dire que toujours tu l'aimera et qu'on ne se débarrasse pas d'un papa comme ça avec des kilomètres.... Mais je t'envoie énormément de courage! je pense à toi! et vous embrasse fort toi et ton bout'chou.

Écrit par : valou | 06/01/2004

Moments difficiles... pour elle et pour toi.
Courage...

Écrit par : Diabola | 06/01/2004

:-( Courage mon pt'i bout de frère...

Écrit par : Cha | 06/01/2004

Les commentaires sont fermés.