08/01/2004

Revirement

Bon, ça va mieux, avant tout...

 

Hier soir, on s’est retrouvés, elle et moi, dans mon appartement. Avec l’envie de se sourire. Ce qui aide beaucoup. Bonne ambiance, gros câlins, beaucoup de regrets, et voilà, on repart.

 

Avec quelques enseignements, quelques peurs mieux comprises, et la certitude que, même si elles nous font mal, si elles nous font dire des choses qui font mal, on reste plus forts que ça.

 

Maintenant, ce serait bien d’éviter que cela se reproduise trop souvent, mais bon, on peut y survivre. Bien non ???

 

L’autre enseignement, c’est qu’il serait bon qu’elle retrouve une vie hors de nous. Pour ne plus se sentir si mal d’être seule quand on est pas ensemble.

 

On y arrivera. Non mais...

 

Merci encore pour les mots d’encouragement, je crois que ce blog n’est jamais aussi utile pour « ma p‘tite vie » que quand les choses vont moins bien. Ca m’est précieux...

 

Et en plus, la barre des 5.000 est passée. Cela reste assez curieux à mes propres yeux, mais je ne bouderai pas mon plaisir, j’aime ! J


14:10 Écrit par M. | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Ouf !! Suis contente.
xxx

Écrit par : Anaisorchidee | 08/01/2004

Bonne chance alors. tant mieux. espérons que ça continue sur la bonne route ;-)

Écrit par : englishbob | 08/01/2004

gérer l'absence ... je crois que ce n'est facile pour personne, et encore moins pour les gens sensibles. Ceux qui se sentent exister dans le regard de l'Autre ... Et retrouver une certaine autonomie ce n'est pas facile. Comme dirait Jacques Salomé (je sais j'l'aime bien lui), les couples fissionnels fonctionnent selon le principe : "ce n'est pas parce que je fais des choses sans toi, que je les fais contre toi".
Courage I ;-)

Écrit par : Chloe | 08/01/2004

Et bien... au moins, l'avantage de la dispute, c'est de pouvoir se reconcilier... ;-)
bisous pt'i bout de frère!

Écrit par : Cha | 09/01/2004

Les commentaires sont fermés.