19/01/2004

L'oeil du cyclone...

Voila... Quelques minutes de calme, alors j’en profite pour poster un petit message...

 

Je voulais surtout revenir sur ces « creux blogiens »...

 

En ce qui me concerne, ben c’est assez normal, je suis en pleine phase « cocoon » de la relation amoureuse. On s’enferme ensemble dans sa petite bulle, on en oublie le monde... Mais bon, je n’oublie personne. Mais quand, en plus, la journée est truffée de réunions, de deadlines, etc... il devient difficile de mettre son blog à jour. Puisque même quand on a quelques secondes, on est réduit à gérer les problèmes basiques (soif dévorante, faim implacable, vessie proche de l’explosion...). Pas vraiment le bon état d’esprit pour s’ouvrir au monde ! J

 

Idem pour mes commentaires ! Je prends le temps de lire, mais c’est si difficile de se lancer dans des commentaires !

 

Alors, je groupe !

 

Cha, j’adore tes histoires de partage de lit avec O et le chat ! Et je suis heureux de te lire si souriante, épanouie... Même si les questions restent posées, et si ces satanées migraines continuent... T’es adorable, et je t’adore, mais bon, tu le sais !

 

Anais, les mots sont parfois des armes, avec toi, ce sont des fleurs...

 

Valou, tu sais à quel point ta présence sur ces blogs est un bonheur pour tous ces gens, ceux que tu réchauffes de tes conseils et de ta présence...

 

Diabola, je voulais juste te dire « courage », pour une période qui, manifestement, n’est pas facile à vivre. Mais comme toujours, c’est la crise qui porte en elle les germes d’un meilleur avenir. Il n’est peut être pas si éloigné... Et tous mes voeux pour ta grand-mère.

 

Sib. Comme tu vois, on en est tous là. Continue à t’occuper de toi, si même toi tu ne le fais pas, personne ne s’en chargera ! J

 

Yeyelle... Bidibulle deviendra un gros poisson, puis un petit dauphin ou une jolie sirène. Chaque jour qui passe... J

 

Pakerette... Que te dire, sinon que j’espère que ton voyage t’a plus apporté que meurtri. A bientôt, petite fée...

 

Voilà, il y a encore d’autre blogs que je voudrais commenter, mais la place et le temps me manquent. A tous, mes amitiés. Si les jours qui viennent se calment, je viendrai vous rendre visite... et laisser mes messages...

 

Bon, c’est fait, je voulais surtout éviter qu’on pense que ce vilain lâcheur de M abandonnait le navire. On en est loin ! Le courant est fort, mais je lutte ! J


17:39 Écrit par M. | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

ohhhh! il est adorable vous trouvez pas les filles????? et ne te tracasse pas... bloguer n'est pas une obligation, il faut que cela reste un réel plaisir!!!!!!!! bizzzzzzz!!!!!!!

Écrit par : valou | 19/01/2004

oui ! Vraiment adorable ! :-)
Et merci...

Écrit par : Diabola | 19/01/2004

le courant amoureux peut être très fort parfois mais si agréable de s'y laisser noyer. De toute façon, on continuera à venir quêter un nouveau post. On est fan ou on ne l'est pas! Bizzzz

Écrit par : Pakerette | 20/01/2004

ah Monsieur M ...et ses ptites femmes!
Il est bien entouré le bougre hein ;o)

Écrit par : yel | 20/01/2004

Merci à toi Peut-être parfois devrais-je retirer les épines, mais bon .....
T'es chou, surtout ne change rien.
xxx

Écrit par : Anaisorchidee | 20/01/2004

Les commentaires sont fermés.