21/01/2004

Domino Cascade...

Encore une de ces journées où ce bureau ressemble à un asile.

 

La nervosité devient générale, sans raison apparente. Et c’est la cascade des dominos... Les sourires se crispent, les fleurets ne sont plus mouchetés, les fleurs viennent avec les pots...

 

Dans ces moments-là, il vaut mieux fermer les écoutilles. Ca ne résout rien, mais ça évite de prendre des coups (souvent bas), de participer à l’inflation générale de stress, et donc de devenir aussi fou que les autres. Je ne suis pas sûr que ça calme quiconque de voir quelqu’un de calme, bien au contraire, mais je n’ai pas envie de jouer à ce jeu. En tout cas, j’essaie... Pas toujours évident, surtout dans une petite structure. On est trop proches les uns des autres, donc on sait tous comment faire mouche d’un seul mot... L

 

Pour le reste, on a réservé les vacances, et ouvert notre compte commun. Un petit pas dans la bonne direction... J

 

Pour le reste, la soirée d’hier fut contrastée. Grand moment de plaisir quand mon p’tit bout de chou m’a téléphoné de France. Elle est super en forme, heureuse de me parler, m’a raconté plein de choses sur sa chambre, etc... Bref, le grand bonheur !

 

Par contre, par la suite, la soirée se passait super bien, gros câlins et tout et tout, quand soudain, le gros blocage, elle me reparle de « promesses non tenues », je me creuse la cervelle sans voir de quoi elle parle, mais en fait, c’était des trucs du style « t’avais dit qu’on irait au cinoche ce soir là, tu n’en as plus reparlé, t’avais dit que tu me copierais ce CD, tu ne l’as pas fait (heu, je l’ai paumé, le cd...) » et autres trucs super graves... Inutile de dire que, question ambiance « petites bougies et gros câlins », on pouvait définitivement tirer l’échelle...

 

Une mauvaise nuit plus tard, les nuages se sont éloignés. Reste un goût de gâchis inutile, mais bon, aussi la satisfaction d’avoir pas trop mal géré tout cela, malgré l’énooooooooorme frustration...


18:09 Écrit par M. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

c'est souvent... quand tout va bien.. qu'on à le plus peur... de soi..... et qu'on veux faire peur à l'autre ... tout ça pour dire... jusqu'ou est-ce qu'il m'aime....
Jay et moi n'avons pratiquement pas passé de nuits l'un sans l'autre depuis notre rencontre...1 ou 2 grand max.... et bien je l'ai fait dormir hors de ma chambre une fois... pour voir comment il dormirai sans moi.....oui c con je sais..... maintenant j'en ris.. et lui aussi..

Écrit par : valou | 23/01/2004

Les commentaires sont fermés.